Le radeau de la Méduse de Grenelle

Le Chœur de Grenelle a été créé en 2007 par Alix Debaecker, alors étudiante en direction de chœur. Son projet artistique avait pour objectif de réunir des choristes de divers horizons dans une passion commune pour la musique et de faire partager celle-ci à un large public.

Huit années plus tard, c’est un pari réussi et de nombreux concerts ont prouvé la capacité du Chœur de Grenelle à s’approprier des répertoires variés en offrant une prestation musicale d’excellence. La chef de chœur continue de faire progresser cet ensemble vocal grâce à son exigence et son remarquable professionnalisme.

Composé aujourd’hui d’une trentaine de chanteurs, le Chœur de Grenelle interprète avec passion des œuvres d’époques diverses : baroque français (messe inédite de Pacotat, Te Deum de Charpentier) et anglais (Blow, Purcell), romantisme allemand (Schubert, Mendelssohn, Schumann, Brahms), français (Saint-Saëns, Franck) et anglais (Wesley, Wood, Stanford), Carols anglais chantés à Cambridge, œuvres du xxe siècle (Britten, Poulenc, Debussy) et contemporaines (Busto, Villeneuve, Tavener).

Par ailleurs, Alix Debaecker, particulièrement attachée à la précision et à la pureté des voix, privilégie la musique a cappella qui permet à celles-ci d’être mises en valeur de manière exceptionnelle. Cette spécialité (devenue la marque de fabrique du Chœur de Grenelle), si elle nécessite une technique musicale perfectionnée, est aujourd’hui remarquablement maîtrisée par les choristes, comme en témoignent les invitations à la saison musicale du théâtre du Ranelagh, au festival des grandes orgues de Saint-Germain-l’Auxerrois, aux journées du Patrimoine de Boulogne-Billancourt ou encore en Bavière.

L’exigence d’excellence musicale du Chœur se traduit par un recrutement rigoureux et sélectif, couplé à une formation continue des choristes,qui assure leur progression.Ils ont notamment bénéficié de l’enseignement assidu de Gisèle Fixe, professeur de chant au Conservatoire du VIIe arrondissement de Paris, et de nombreux autres intervenants de haut niveau. Enfin, l’investissement personnel des choristes (travail individuel de la voix, rythme soutenu des répétitions, sessions intensives sur plusieurs jours) et la forte cohésion de groupe sont autant de fondements sur lesquels repose la qualité professionnelle du chœur.