Le Chœur de Grenelle a été créé en 2007 par Alix Dumon-Debaecker, alors étudiante en direction de chœur. Son projet artistique avait pour objectif de réunir des chanteurs de divers horizons dans une passion commune pour la musique, et de faire partager celle-ci à un large public.

Après plus de treize années d’existence, c’est un pari réussi et les quelque 150 concerts déjà donnés ont démontré la capacité du Chœur de Grenelle à s’approprier des répertoires variés en offrant une prestation musicale d’excellence. Variant de 12 à 38 chanteurs en fonction des programmes, le Chœur de Grenelle interprète avec passion des œuvres d’époques diverses, avec ou sans formation orchestrale.

Alix Dumon-Debaecker privilégie la musique a cappella, qui permet de mettre en valeur les voix et le son du chœur. Cette spécialité, qui nécessite une technique musicale perfectionnée, est devenue sa marque de fabrique. Les invitations à la saison musicale du Théâtre Le Ranelagh, aux Festivals des grandes orgues de Saint-Germain-l’Auxerrois et du Temple d’Enghien, aux Journées du Patrimoine de Boulogne-Billancourt, à la Cité internationale des Arts, au Sacré-Cœur de Montmartre ou encore à une tournée en Bavière, témoignent de la reconnaissance de l’expertise du chœur en ce domaine.

La richesse des cursus musicaux des chanteurs confère au Chœur de Grenelle l'envergure lui permettant de placer son exigence musicale à un haut niveau. Tous les chanteurs sont issus de maîtrises telles que les Petits Chanteurs de Saint-Marc, les maîtrises de Radio-France, de Bretagne, de Strasbourg, de Chartres, du Centre de musique baroque de Versailles et de conservatoires parisiens.

La qualité musicale du chœur est garantie par un recrutement rigoureux et sélectif, couplé à une formation continue de ses chanteurs afin de leur assurer une véritable progression. Ils bénéficient de l’enseignement assidu de plusieurs professeurs de chant : Gisèle Fixe (Conservatoire du VIIe arrondissement de Paris), Jeanne Chevalier (Maîtrise des Hauts-de-Seine), Baptiste Jore (basse soliste au Chœur de l’Armée française), Marthe Davost (soprano issue du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris) et Daïnouri Choque, chef de chœur et formateur sur la perception complète du son.

En mars 2016, le Chœur de Grenelle a enregistré son premier disque, sous la direction artistique de Didier Louis : la Messe à quatre voix Delicta quis intelligit (Qui connaît ses égarements ?, début du verset 13 du psaume 19) de Nicolas Pacotat (v. 1696-1731), œuvre inédite, accompagnée des Litanies à la Vierge de Paolo Lorenzani (1640-1713) et de trois motets de Guillaume Bouzignac (1587-1643).

Outre la création du Boléro pour chœur, sa saison 2018-2019 s’est ouverte par un concert avec le compositeur franco-anglais John Featherstone dont il a interprété le Te Deum au Temple de l’Étoile. Le chœur a ensuite poursuivi sa collaboration entreprise l’an passé avec Kalalumen et l’Ensemble Lux æterna pour une tournée commémorant le centenaire de l’armistice de 1918 autour du Gloria de Vivaldi.

Après un premier volet en décembre 2017 à la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, le Chœur de Grenelle a ainsi eu l’occasion de se produire à Lille, Verdun, Compiègne puis Calais sous la direction de Gaëtan Jarry. Enfin, le chœur d’hommes a fait ses débuts dans le répertoire lyrique au Théâtre Le Ranelagh en se joignant à la compagnie Opéra du Jour dans La Cenerentola de Rossini sous la direction artistique d’Isabelle du Boucher, et livrant une prestation saluée par la critique.

Ces productions ont été suivies d’une reprise du Te Deum de John Featherstone, ainsi que de la participation à Orphée aux Enfers de Jacques Offenbach au Théâtre Le Ranelagh en décembre 2019, qui sera repris en septembre 2020 aux Cinq Toits (Paris XVI).

En décembre 2021 le Chœur interprétera le Requiem de Mozart avec l'Orchestre des Jeunes d'Île-de-France (OJIF), ainsi que les Funérailles pour la Reine Mary de Purcell. Enfin, pour la sixième année consécutive, il animera la messe de la Saint-Jean-Baptiste pour l'Ordre de Malte, dans le somptueux cadre de la Chapelle royale du Château de Versailles.

Télécharger en PDF.