Baptiste Jore

Classé dans : Les amis du Chœur | 0

Baptiste Jore donne des cours de chant aux hommes du Chœur de Grenelle.

C'est au Conservatoire National de Région de Saint Maur des Fossés (94), en 2006, que Baptiste Jore obtient un premier prix de chant à l'unanimité. Il est actuellement choriste et soliste au Chœur de l'Armée Française, formation de la Garde Républicaine.

Sur scène, il a incarné le Fauteuil et l'Arbre dans l'Enfant et les Sortilèges de M. Ravel et Bartholo dans Les Noces de Figaro de W-A Mozart (mis en scène par Alex Candia, dirigé par Jean-Pierre Ballon), au Théâtre de Saint Maur des Fossés. Il a été aussi Zuniga dans Carmen de G. Bizet et le Sprecher dans La Flûte Enchantée de W-A. Mozart (mis en scène par Bernard Pisani, dirigé par Olivier Holt) au Festival Gloriana. Dans ce même opéra, on a pu l'entendre dans le rôle de Sarastro au conservatoire du XXe arrondissement à Paris (mis en scène par Joëlle Vautier, dirigé par Brunon Rossignol), mais aussi au conservatoire de Clamart (mis en scène par Lionel Erpelding, dirigé par Dominique Sourisse) ou encore sur la scène Nationale de Châteauroux (mis en scène par Benoist Brumer, dirigé par Christophe Millet).

S'il aborde régulièrement en soliste quelques grandes pages de la musique sacrée (le rôle de Pilate et les airs de basse dans La Passion selon Saint Jean de J-S Bach, son Magnificat et les cantates, La Petite Messe Solennelle de Rossini, le /Requiem/ de Mozart, le Stabat Mater de Dvorak…), il prête volontiers son concours à la création contemporaine (Messe Brève de D. Simonnet, le Crime de Mathilde de J-M. Déhan ou Et Iterum Venturus Est de P. Bannister).

Il a également participé à la création de l'opéra Surgir de Grégoire Letouvet, un court-métrage produit par la Fémis, sous le parrainage de Pierre Boulez et Patrice Chéreau.